Le parc Astérix (avec de jeunes enfants) [Idée sortie]


Cet été nous avons eu la chance d'être invités à passer une journée au parc Astérix et je suis heureuse de vous en parler aujourd'hui car les filles ont vraiment adoré. Il faut dire que Clémentine rêvait d'y aller depuis que son cousin s'y était rendu et qu'en plus nous leur avons totalement fait la surprise (même si la grande m'a grillé en lisant le GPS ^^). Quelques jours avant nous avons innocemment feuilleté quelques BD et regardé Astérix le gaulois pour qu'elles connaissent un minimum les personnages et c'était parti pour l'aventure...



Dès le parking on plonge directement dans l'ambiance avec des décors où prendre des photos (Victoire et sa gourde de potion magique nous ont bien fait rire d'ailleurs). Et que dire de l'ambiance très gauloise de l'entrée qui donne vraiment l'impression d'avoir plongé dans un titre du célèbre gaulois (qui a beaucoup impressionné les filles perché sur son menhir).



Direction ensuite La forêt d'Idéfix, une zone spécialement conçue pour les petit(e)s gaulois(e)s, où les filles ont remonté la rivière à bord de petites buches dans Hydrolix (accès accompagné d'un adulte à partir de 0,80 m et accès seul dès 1 m). Première attraction largement approuvée (d'ailleurs elles y sont revenues plusieurs fois).


Comme nous avions déjà pas mal d'heures de route au compteur (départ du Puy-de Dôme à 5h30 du matin), nous sommes rapidement allés nous restaurer Aux fastes de Rome, l'équivalent transalpin d'un certain clown américain.



Quoi de mieux qu'un petit tour dans les airs pour digérer son hamburger ? Les filles ont décollé dans L'escadrille des as (accès seul dès 0,90 m)



Et puis, en descendant d'avion, nos pas nous ont conduit vers Transdemonium (accès accompagné d'un adulte à partir de 0,90 m et accès seul dès 1,30 m), une attraction de type train fantôme. Clémentine voulait essayer depuis longtemps, Victoire n'était pas contre, alors nous nous sommes lancées dans le dédale de couloirs (très très longs) qui conduit aux wagonnets de la frayeur. Le parcours n'est pas extrêmement effrayant mais l'ambiance générale a glacé ma grande, qui je pense attendra un peu avant de nous redemander ce genre de manège. Paradoxalement, la petite a fait ça "tranquille Bill" et était prête à y retourner.


Clémentine a pu se remettre de ses émotions en assistant à Révérence, le spectacle de dauphins et d'otaries. Toute la famille a apprécié cette magnifique chorégraphie aquatique.


Dans le Village Gaulois, Clémentine et Victoire ont pris la pose auprès de Bonemine, Abraracourcix, Astérix et Obélix.


Puis nous sommes retournés dans La forêt d'Idéfix avec un passage par Enigmatix (accès seul dès 0,90 m), un manège qui monte et descend pour "faire des guillis papillons dans le ventre" (dixit les principales intéressées). Les toboggans "troncs d'arbre" ont également remporté un vif succès, tout comme L'aire de jeux du Petit chêne.


Bien que classique, Le carrousel de César est un incontournable qui plaît énormément, notamment grâce à ses décors à thème (Obélix, romains, drakkar, Cléopâtre et César...).


Les chaudrons (accès accompagné d'un adulte à partir de 0,90 m et accès seul dès 1,20 m) et La petite tempête (accès accompagné d'un adulte à partir de 0,90 m et accès seul dès 1,20 m) ont en commun de donner le tournis (et d'avoir beaucoup fait rire les filles).


Nous avons admiré les somptueux décors égyptiens autour de l'attraction à sensations Oziris (accès seul dès 1,30 m) avant de nous diriger vers SOS Numérobis (accès accompagné d'un adulte à partir de 0,90 m et accès seul dès 1,30 m) où les filles ont pu faire leur premier tour de (petit) grand 8 (et elles ont adoré).


Après avoir goûté, les instincts de cavalière de Victoire se sont réveillés devant Les chevaux du Roy...


Et puis notre mini puce à voulu s'attaquer aux sept têtes du monstre de L'hydre de Lerne (accès accompagné d'un adulte à partir de 1 m et accès seul dès 1,30 m), qui l'a fait tournoyer dans tous les sens.


Pendant ce temps, notre grande se sentait pousser des ailes dans Le vol d'Icare (accès accompagné d'un adulte à partir de 1 m et accès seul dès 1,30 m) avant de terminer en beauté (et arrosée) dans Le grand Splatch (accès accompagné d'un adulte à partir de 1 m et accès seul dès 1,30 m).


Après quelques emplettes dans les nombreuses boutiques et un hot-dog sur le pouce, il était grand temps de repartir, la tête pleine de souvenirs gaulois, voir nos chers volcans. Arrivés à 11 heures, nous avons choisi de repartir vers 20 heures, même si durant cette période le parc était ouvert jusqu'à 22H15 et proposait un feu d'artifice autour du lac. Je ne sais pas si c'est habituel ou pas mais nous avons été surpris par le peu d'attente alors que nous étions en plein été. Pour être précise, nous y sommes allés le lundi 30 juillet et n'avons jamais attendu plus de cinq minutes (d'ailleurs les filles ont refait plusieurs fois certaines attractions), franchement c'était top. Moi qui y avait été à l'ouverture (oh la vieille) et gardait en tête le souvenir d'un parc pour les amateurs d'adrénaline, je dois dire qu'au contraire je le trouve parfait pour les jeunes enfants. D'ailleurs nos pépettes de 4 et 6 ans n'ont qu'une hâte : REVENIR ! Et puis si on regarde les chiffres, le parc compte 13 attractions pour les petits, 20 pour la famille, 7 à sensations fortes et 5 spectacles. De quoi ravir tout le monde en fait.

On aime
- Un parc spacieux et non-fumeur (avec toutefois 7 zones aménagées pour les fumeurs).
- Le personnel accueillant.
- Les décors respectant bien l'ambiance de la BD (à quelques exceptions près).
- La météo parfaite ce jour là.
- Les attractions conçues pour les plus jeunes.
- Les nombreuses toises qui permettent de vérifier la taille des enfants.
- Les déplacements dans le parc pour les personnes à mobilité réduite.

On aime moins
- L'accès aux attractions pour les personnes à mobilité réduite.

Parc Astérix
60128 Plailly

Site internet Page Facebook

* Entrées offertes

Commentaires