recent posts

lundi 11 février 2013

Les mamans testent de Marie Perarnau

Dans ma dream team des blogs que j'aime, celui de Marie Perarnau (Les mamans testent) y figure en bonne place. J'aime la façon qu'elle a de décrire sa vie de maman avec humour, ses bons mots, la tendresse qui transparaît et le fait que ses articles soient déculpabilisants. Ainsi, quand j'ai appris qu'elle sortait un livre, je l'ai tout de suite précommandé, étant sûre de ne pas être déçue. J'ai eu un peu de mal à l'avoir entre les mains (Amazon a traîné à le livrer et ensuite Nounours me l'a piqué) mais je viens de le terminer (d'une traite) et voici donc ce que j'en ai pensé : GENIAL.


Le livre se divise en quatre grandes parties ("Le nain à la maison", "Le nain en goguette", "Le nain en société", "Et les parents alors ?") elles-mêmes fractionnées en sous-catégories comme "Au régal du nain", "Le manège", "Mon nain à moi ne fera pas de colères" ou encore "Une soirée en amoureux (ou presque)". Il s'adresse à tout le monde : nulli (pour donner envie d'avoir des nains, ou pas), primi (pour donner envie d'avoir d'autres nains, si si), multi (pour se consoler en se disant que c'est pareil dans toutes les familles avec plusieurs nains). Dès les premières pages j'ai reconnu ce style que j'aime tant et qui est propre à l'auteur, cette manière qu'elle a de dépeindre le quotidien comme si elle était chez vous (mention spéciale à la description de la cuisine, à la maison aussi il y a un arbre à biberons, des sirops, des pipettes) en saupoudrant le tout d'humour. Marie est bonne joueuse en plus, elle nous file des conseils avec ses pastilles "Moi si j'étais vous...", nous permet de débusquer le nain-posteur et nous présente le gournain (pour les nains qui ne dorment pas la nuit). Chose assez rare, les éclats de rire que j'ai eu en le lisant ont été innombrables et mon seul regret a été d'arriver (trop vite) à la fin.
 

Cerise sur le gâteau, le livre est de très bonne qualité, les illustrations de la talentueuse Chloé Perarneau sont délicieusement désuètes (certaines m'ont fait penser à celles de Jeanne Hives) et les photographies d'Antoine Vanovershelde sont des trésors de mises en scène ludiques et drôles.


Mam'zelle Lulu étant petite, je ne me suis pas encore retrouvée dans toutes les situations décrites mais au moins je sais ce qui m'attend, notamment avec les chèvres au zoo. En bref, ce livre est un vrai bol d'air frais, un ouvrage anti-morosité, je vous le conseille vivement.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...