recent posts

lundi 4 février 2013

J'ai testé le lit parapluie (et pas en voyage)

Chéri Chéri et moi sommes des parents chanceux au sujet du sommeil de notre bébé. Dès notre retour de la maternité, Mam'zelle Lulu n'a jamais été récalcitrante au fait de dormir toute seule dans sa chambre et au bout d'un mois elle faisait parfaitement ses nuits (environ de 23H00 à 6H30). Je pense avoir déjà énervé la moitié de mon lectorat là, soyez sympa ne partez pas, car vous vous doutez bien que je n'écrirais pas un article juste pour vous narguer et me mettre le club des mamans qui ne dorment pas à dos, non non. Donc il y a baleine sous gravillons, un accident de parcours, une bonne blague de Mam'zelle Lulu. Ainsi, les nuits ont été calmes dans notre foyer durant plusieurs mois, rien ne venant perturber le rythme nocturne de notre princesse, et ça nous allait plutôt bien. Mais l'angoisse de séparation, également appelée crise des huit mois, est passée par là, mettant fin à nos douces nuits de parents chanceux. 

 Le lit de Mam'zelle Lulu avant

Du jour au lendemain, le moment du coucher est devenu problématique, Mam'zelle Lulu luttait de toutes ses forces pour ne pas s'endormir et quand elle y arrivait enfin (sur un malentendu), c'était pour se réveiller une heure plus tard et recommencer le même cirque. Ca a été comme ça pendant un mois, durant lequel nous finissions souvent par la prendre dans notre lit pour pouvoir récupérer un peu (je te vois sourire maman ou papa sadique qui nous maudissait en début d'article de dormir comme des bienheureux, vengeance), mais le résultat n'était pas top car petit un nous lui donnions de mauvaises habitudes qu'elle n'avait pas jusqu'à présent, et petit deux j'avais tellement peur de l'écraser dans mon sommeil qu'au final je ne dormais que d'un oeil (alors que Mam'zelle Lulu pionçait royalement, satisfaite d'avoir gagné et de nous avoir rejoint). La pédiatre ou encore notre entourage (toujours prêt à donner des conseils gratuits l'entourage) nous disait bien de la laisser pleurer, qu'elle finirait par se calmer, qu'il ne fallait surtout pas céder, mais en revanche personne ne nous a jamais dit comment éviter qu'elle ne se fasse mal. Car oui notre problème était bel et bien là, quand Mam'zelle Lulu a compris que nous commencions à réagir moins vite à ses pleurs, elle n'a pas lâché l'affaire pour autant et s'est mise à carrément se jeter contre les montants ou barreaux de son lit (un mélange de stratège et de brute ma fille) jusqu'à ce qu'elle se fasse mal pour qu'on la prenne avec nous, ce qui finissait immanquablement par arriver. En bref on était dépités et coincés : la faire dormir avec nous ? Pas bien. La laisser se faire mal ? Pas bien non plus. Et puis, comme toujours, Chéri Chéri a eu THE idée (j'irais presque jusqu'à dire de génie mais cela dépend de l'appréciation de chacun) : le lit parapluie, tout simplement. Nous sommes donc allés nous faire plumer chez Autour de Bébé, comme d'habitude, et le soir même nous mettions donc cette alternative en place. Bien entendu Mam'zelle Lulu a fait le cirque pour se coucher (même si ce nouveau couchage l'a quand même intrigué) et n'a pas tardé à débuter sa séance de catch with herself, sauf que cette fois-ci point d'endroits où se fracasser le crâne, adieu l'hévéa, bienvenue la toile. Ainsi rassurés, elle a eu beau se jeter dans tous les sens nous l'avons laissé faire et au bout de quelques soirs (bah oui elle est persévérante la belette quand même), Mam'zelle Lulu s'est remise à dormir normalement. Les quelques tentatives pour la remettre dans son joli lit s'étant toutes soldées par un échec, on a donc décidé d'enlever les barreaux et de le faire évoluer directement pour quand elle sera plus grande (on croise les doigts).

Le lit des doudous de Mam'zelle Lulu maintenant

Exit donc le lit de compet', laissez-moi vous présenter le couchage de Mam'zelle Lulu : le Babymoov Silver Dream (c'est sûr qu'on doit bien dormir dans un lit avec un nom pareil) couleur Chocolat/Blanc.

 Le lit dans lequel Mam'zelle Lulu dort vraiment

Alors déjà au niveau du look je le trouve moche pas très girly et un peu tristounet (d'ailleurs si vous avez des idées de customisation je suis preneuse). Quand je regarde la belle chambre que nous lui avons acheté et que je vois ça en plein milieu je pleure déprime me dis que ce n'est pas super coordonné avec le papier peint et tout. Mais bon, je me console en me répétant qu'au moins elle y fait ses nuits en toute sécurité alors... Bref, passons aux caractéristiques du produit : il est pliable (normal pour un lit parapluie), il a deux positions de couchage (avec notre catcheuse vous comprendrez aisément que nous ayons mis la plus basse), il a un plan à langer amovible (mais je ne vais pas vous en parler car jamais testé), il possède une veilleuse intégrée (pas terrible, volume sonore trop fort), il est très stable, il peut faire office de parc, il se plie et se déplie très facilement (quand la première fois on s'est acharné trente minutes à piger le truc), sa structure en aluminium le rend léger (ça c'est vrai, juste 12kg mouarf), il a des poches de rangement (pour les pansements, au cas où) et une ouverture zippée (pour ouvrir au fauve le matin ?). Par ailleurs, il est vendu avec un matelas confort (la personne qui l'a appelé comme ça ne l'a jamais testé) de 120x60 certainement très bien quand bébé ne dort qu'occasionnellement dedans (c'est le but à la base), mais comme chez nous Mam'zelle Lulu y roupille toutes les nuits (et que le matelas top ergonomique de son lit "normal" mesure 140x70), nous avons ajouté trois (!) matelas de voyage (histoire que notre Lulu ne devienne pas la Princesse au petit pois).


Pour résumer, nous sommes assez contents de notre achat, qui nous a permis de retrouver des nuits parfaites de 11-12 heures (ne jetez pas de cailloux), même si j'avoue que j'aimerais bien savoir pourquoi Mam'zelle Lulu nous a fait un bad trip avec son lit à barreaux. La prochaine étape sera donc de la faire dormir dans son couchage de grande, mais y'a encore le temps.

4 commentaires :

  1. ah la la la la que je vous comprends..quelle coquine cette puce . Moi aussi j'ai eu droit au conseil gratos et facile quand elle a eu ses coliques pendant 5 mois de "la laisser pleurer" puis comme elle me demande encore un biberon vers 5h du mat, bingo le même conseil "tu la laisse pleurer ? tu va lui donner de mauvaises habitudes" sans déc' et là elle se projette également contre ses barreaux, se retourne se met à 4 pattes, recule et pleure, mais bon son berceau commence à être vraiment étroit donc j'espère quand même qu'elle ne me fera pas le coup de la tienne, au pire maintenant tu m'as appris la technique du lit parapluie , haha.
    Ton article m'a beaucoup plu, bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une vraie coquine notre Lulu et comme tu dis les conseils gratos c'est très chiant. Tout le monde a toujours un avis sur tout, c'est pénible. Ma Lulu également a eu des coliques à cause de son RGO et effectivement ça m'est arrivée d'entendre qu'elle était capricieuse alors qu'elle avait juste mal (y'a des baffes qui se perdent parfois). J'avais lu que ta petite Livia commençait à être à l'étroit dans son berceau, j'espère que vous lui trouverez vite le lit de vos rêves. Je ne sais pas si le lit parapluie est une bonne technique mais bon chez nous ça marche. C'est vrai que c'est pas top qu'elle soit dans notre chambre mais bon, au moins elle dort et ne se fait pas mal. Ceci dit je commence à lui montrer le lit de grande qui l'attend dans sa chambre, j'espère qu'elle y dormira pour ses 2 ans, nous verrons bien. Merci à toi pour ton commentaire en tout cas. :)

      Supprimer
  2. Lol j'ai bien rigolé !

    RépondreSupprimer
  3. Le premier lit est mon préféré :D

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...